Comment couvrir son cheval l’hiver ?

Comment couvrir son cheval l’hiver ?

de lecture - mots

En tant que propriétaire d’un cheval, on se demande souvent quoi faire dès que le froid hivernal revient et qu’on ressort soi-même les manteaux. Pourtant, les chevaux n’ont pas les mêmes résistances au froid que nous, et il ne faut pas nécessairement les couvrir. Tout dépend de leur mode de vie et du travail que tu souhaites faire avec eux.

Quoi décider, le tondre ou pas ?

Un cheval vivant au pré et travaillant peu n’a pas nécessairement besoin d’être tondu ou couvert (surtout si tu n'as pas le temps d'aller surveiller régulièrement et lui enlever ou remettre sa couverture, car ça pourrait lui créer des frottements ou le faire transpirer). Il peut rester sous la pluie s’il a fait un bon poil d’hiver et qu’il a un abri ou des arbres sous lesquels s’abriter. Dans la nature, les chevaux peuvent résister à des conditions climatiques assez dures. Ce qui est important c’est de bien laisser sécher son cheval après le travail s’il a transpiré, pour éviter qu’il ne prenne froid ensuite. Tu peux t’aider d’une chemise séchante pour l’aider à sécher plus vite.

Si tu décides de le tondre car tu le travailles régulièrement, assure-toi de le couvrir en conséquence pour qu’il n’ait pas froid et ne consomme pas trop d’énergie pour se réchauffer. Plus les températures baisseront, plus tu devras utiliser une couverture à haut grammage. Il faut faire attention cependant à ne pas trop couvrir les chevaux s’il fait une température de plus de 15°C car ton cheval pourrait alors transpirer et la couverture aurait l’effet inverse : il ne pourra plus sécher correctement et pourrait attraper froid. Les saisons de transition (automne et printemps) ne sont pas simples à gérer pour les chevaux au pré car on ne sait alors pas trop comment les couvrir : il fait bon dans la journée et un peu froid la nuit. Comme ce n'est pas toujours facile de les couvrir juste pour la nuit et enlever la couverture la journée, l’astuce est de les laisser faire leurs poils d’hiver et de les tondre une fois qu’ils sont bien épais. Tu n’auras donc qu'à tondre ton cheval une seule fois dans l’hiver si tu le couvres suffisamment ensuite pour qu'il ne refasse pas trop de poils. Pour le travail, tu devras aussi l'équiper d'un couvre-reins pour le début de séance, en cas de pluie ou de grand froid.

Un cheval vivant au box et travaillé au box est souvent tondu pour éviter qu’il ne transpire au travail et qu’il ne prenne froid ensuite. Il est plus facile de gérer les couvertures d’un cheval au box qu’au pré. Il faut aussi faire attention car en couvrant les chevaux on ralentit leur métabolisme et s’ils font moins de poils par la suite, il faudra continuer à les couvrir pour qu’ils n’attrapent pas froid.

Plus tu couvriras un cheval tôt et moins il fera de poil. Tu peux donc décider de le couvrir légèrement si tu ne souhaites pas le tondre. Mais attention à ce qu’il ne transpire pas également.

Un tableau indiquant les températures a déjà été établi par de nombreux sites, voici ce qu’ils conseillent en général :

 

NON TONDU

TONDU

+ De 15°C

Non couvert

Non couvert ou juste chemise imperméable

Entre 10 et 15°C

Non couvert ou chemise imperméable si pluie ou vent

Chemise ou couverture légère (100G)

Entre 4 et 10°C

Non couvert ou légère (100G)

Couverture légère ou moyenne autour des 200G

Entre 0 et 4°C

Non couvert ou légère (100-200G)

Couverture moyenne  autour des 300G

-10 à 0°C

Non couvert ou moyenne (200G)

Couverture chaude autour des 400G

 

Quand il fait vraiment froid, si tu n'es pas équipé, il est possible de multiplier les couches en mettant une couverture l'une sur l'autre mais attention aux frottements, que cela ne blesse pas ton cheval.

Pour un cheval non tondu ne dépasse pas trop les 200G sinon il aura trop chaud avec son poil d’hiver et il pourrait transpirer au moindre effort.

 

couverture cheval

Le protège-épaules qu’est-ce que c’est et quand s’en servir ?

Une couverture peut blesser un cheval au niveau des attaches devant les épaules, surtout s’il est tondu, à cause des frottements que cela engendre. C’est pour cela qu’on utilise des protèges-épaules souvent en matière lycra élastique (en vente dans tous les magasins d’équitation, exemple sur celui de décathlon). On le met en dessous de la couverture pour éviter les frottements où que les chevaux ne perdent des poils à cet endroit là. On te conseille également de lui enlever régulièrement sa couverture pour un bon pansage (tu verras qu'il se grattera souvent quand tu lui enlèves au niveau des épaules ou ventre), ça permettra d'éviter les frottements.

 

Quelle couverture acheter pour son cheval ?

Si tu as décidé de couvrir ton cheval voici les différentes caractéristiques des couvertures que tu dois prendre en compte :

  • Degré de chaleur (en fonction du grammage) : plus le grammage est haut plus ton cheval sera au chaud, et plus la couverture sera généralement chère.
  • Imperméabilité : si ton cheval est au pré tu devras obligatoirement acheter une imperméable, sans quoi il sera trempé à la moindre goutte. Sinon s’il est au box tu peux acheter une non-imperméable.
  • Résistance (en deniers) : si ton cheval est au pré avec des compagnons il vaut mieux privilégier une couverture à haute résistance ( à partir de 1200 deniers ) car sinon ta couverture se déchirera à la moindre morsure ou accroc. Plus une couverture est résistante plus elle est chère.
  • Système d’attaches et modèle : à toi de prendre la couverture qui correspondra le mieux à la morphologie de ton cheval et les attaches que tu préfères.

 

Chemise en coton : douce, elle sert surtout pour commencer à couvrir les chevaux au box la nuit quand les températures redescendent ou pour les transports.

Chemise polaire : bien chaude, polyvalente, à utiliser en séchante, en sous-couverture ou pour le transport.

Chemise séchante : faite de tissus (jersey-mesh, microfibre) fait pour évacuer la transpiration rapidement.

Chemise imperméable : sans grammage, elle permet juste au cheval de rester au sec sous la pluie quand ils ne sont pas tondus ou pour les périodes de transition.

Couverture d’écurie : à haut grammage qui permet de maintenir bien au chaud les chevaux tondus au box mais non imperméable.

Couverture d’extérieur : couverture chaude et imperméable.

 

Si tu as besoin d’acheter une couverture pour la 1ère fois voici les tailles correspondantes à celles de ton cheval/poney de manière générale :

Taille Equidé au garrot

Taille couverture (longueur dos)

<120 CM

105 CM // 4’9’’

120-140 CM

115 CM // 5’3’’

140-150 CM

125 CM // 5’6’’

150-160 CM

135 CM // 6’

160-170 CM

145 CM // 6’3’’

170-180 

155 CM // 6’9’’

>180 CM

165 CM // 7’

  

Si tu as un cheval entre 2 tailles ou assez épais ce n'est pas toujours valable car il sera trop serré dans une taille ou la taille sera un peu trop longue dans l'autre. A toi de voir ce qui lui correspondra le mieux pour éviter de le blesser et qu'il puisse être libre de ses mouvements.

Un petit conseil : évite les couvertures de couleurs trop claires, car les chevaux se roulent très souvent et la saleté se verra beaucoup plus. De même, en box avec les crottins elle se salira très vite.

Une couverture doit aussi être lavée régulièrement afin de ne pas blesser le cheval. En général, on essaye de la laver au moins une fois/an pendant l’été. Tu peux aller en magasin spécialisé ou en laverie. Pense à bien la faire réimperméabiliser ensuite car le lavage abîme la protection imperméable.

De notre côté pour l’hiver, on préfère les couvertures avec un couvre-cou que tu peux détacher selon les températures. En effet, il y a aura moins de déperdition de chaleur si ton cheval est entièrement tondu et son encolure pourra rester bien au chaud même en broutant ou sous la pluie. De plus, ça permet (mais ce n’est pas l’argument principal !) d’avoir un cheval entièrement propre même s’il se roule dans la journée = moins de temps de pansage !!! On préfère également les systèmes d’attaches avec des boucles métalliques et non en scratch car au bout d’un moment le scratch est plein de saleté et ne se colle plus correctement, donc le couvre-cou peut se détacher. Les courroies de cuisses sont aussi pratiques pour éviter que la couverture ne tourne si le cheval se roule. La matière en coton gaufré à l'intérieur d'une couverture est aussi intéressante pour aspirer la transpiration et la faire évacuer malgré la couverture. Les soufflets d'aisance permettent finalement au cheval d'être plus libre dans ses mouvements s'il se met à galoper par exemple.

Personnellement on aime bien acheter nos séchantes chez Décathlon (rapport qualité/prix) avec des tissus en microfibre qui sèchent très vite. Pour les couvertures plus chaudes, on achète sur des sites spécialisés ou des selleries en ligne où on trouve aussi de belles occasions pendant les soldes ou les vente privées. Mais si ton cheval est entre 2 tailles c’est parfois plus simple d’acheter en magasin pour pouvoir la ramener si la taille ne convient pas. Si tu n’as pas un gros budget, les couvertures d’occasion peuvent être aussi une solution.

Petites astuces pour lutter contre le froid avec ton cheval :

  • Si ton mors est en métal, essaye de le réchauffer un peu avec tes mains avant de le mettre dans la bouche de ton cheval, sinon le contact peut être un peu dur pour lui.
  • Essaye de ne pas trop mouiller ton cheval en hiver même s'il a un peu de boue. Privilégie l'étrille américaine (ta meilleure amie en hiver !) et une bonne brosse pour ses jambes pour éviter les gales de boue.
  • S'il est tondu, pendant que tu le prépares penses à relever sa couverture par étape pour le brosser, afin de bien le maintenir au chaud. De même, après le travail met lui rapidement sur le dos une polaire ou une séchante pour ne pas qu'il prenne froid. Il existe aussi du matériel pour chauffer mécaniquement une partie de son corps si ton cheval est sensible (ex : couvre-dos back on track) ou des gels massant.
  • Si l'hiver est humide achète du goudron pour lui mettre à l'aide d'un pinceau sous les sabots afin que sa fourchette ne pourrisse pas.
  • Avant de commencer une séance fais le marcher un bon moment pour l'échauffer correctement, surtout s'il sort du box.

Attention toutefois à ne pas travailler un cheval sur un sol gelé : si tu n'as pas de manège à disposition en hiver, va vérifier le sable de ta carrière avant de monter. De même, s'il neige beaucoup et que cela se colle au sol, tu ne pourras pas monter un cheval ferré car la neige se compactera dans ses fers et fabriquera une sorte de talon sur lequel il risquera de glisser. Par contre, ce problème n'existera pas avec un cheval pieds nus.

cheval neige froid

Mais rassure-toi, l'hiver c'est sympa aussi ! On a plus de temps pour s’entraîner vu que les concours sont arrêtés et voir son cheval sous la neige c'est un peu magique 😍.

On te prépare un nouvel article sur comment se motiver et quoi faire avec son cheval en hiver ☺️!


Laissez un commentaire

Recevez nos articles dans votre boite email.